Routine du soir pour carnettiste

Routine du soir pour carnettiste

Salut à toi, artiste rigoureux ! 😉 Je t’avais déjà parlé de la morning routine, mais qu’en est-il si tu n’es vraiment pas du matin ?! Hé bien aujourd’hui, je te propose 3 habitudes à mettre en place dans ta routine du soir pour progresser rapidement et faire du carnet de voyage un vrai réflexe chez toi. 😉

Cet article participe au carnaval d’article d’Irène, du blog Mon agenda bien être. Si tu es en mal d’organisation, je ne saurais trop te recommander d’aller y jeter un œil ! Tu peux par exemple commencer par cet article sur le M3 journal, que j’ai moi-même adopté suite aux conseils d’Irène ! 😉

Mais pourquoi une routine du soir ?

Je te l’ai déjà dit, et je te le répète : pour t’améliorer dans un domaine (que ce soit le dessin ou autre), une étape incontournable, c’est la pratique ! Et la pratique quotidienne autant que faire se peut. Alors quand j’ai vu passer le carnaval d’Irène je me suis dit que c’était l’occasion idéale de mettre en place une petite routine du soir, avant de dormir, pour m’entraîner et m’améliorer. 🙂 (Et comme j’aime bien partager les bons plans, je t’en parle aussi au passage ! 😉 )

Sans plus de suspense, je vais partager avec toi les 3 habitudes que j’ai mises en place pour que le carnet de voyage devienne une seconde nature.

dessin

Evidemment ! 😉 Je suis loin d’être une pro du dessin, et de toute façon je pars du principe qu’on peut toujours s’améliorer et apprendre. Alors pourquoi se priver ?

Ce que j’ai fait, c’est que j’ai déposé un petit carnet sur ma table de nuit (avec une petite trousse contenant quelques crayons et stylos), et tous les soirs, j’essaie de remplir une page avec ce qui s’est passé dans ma journée. Et tous les soirs, j’y intègre bien évidemment un ou plusieurs dessins !

Pas de prise de tête pour cet exercice. Je ne me force pas à appliquer une leçon ou une technique apprise dans la journée. Le but, c’est simplement de prendre plaisir à faire un petit croquis ou un dessin. Ça peut être de quelque chose que j’ai vu, fait dans ma journée, ou même simplement de ce qui m’entoure.

Bien sûr, si j’ai envie de faire ou refaire un exercice que j’ai bien aimé, je ne m’en prive pas. C’est toujours l’occasion de m’améliorer dans un domaine bien particulier. Mais je ne veux pas que ça devienne une contrainte. 🙂 Objectif : détente et plaisir !

écriture

Je discutais de carnet de voyage avec ma sœur l’autre jour, et elle m’a avoué que ce qui la bloquait, ce n’était pas tant le dessin (en tant qu’ancienne élève en fac d’art, disons qu’elle n’a pas grand chose à apprendre de moi de nouveau en la matière), mais plutôt toute la partie écriture.

Encore une fois, tu fais ton carnet de voyage comme tu l’entends. Mais quelques passages écrits sont parfois bien pratiques pour raconter une journée mouvementée et riche en événements. Le problème, c’est que certaines personnes sont bloquées par leur plume. Elles trouvent qu’elles écrivent mal, elles ont du mal à formuler leurs idées, à rendre leur récit intéressant et plaisant à lire. Ou parfois elles ne savent tout simplement pas quoi écrire qui vaille la peine d’être lu.

Si c’est ton cas, tu peux te cantonner au dessin… Et sinon, j’ai quelques exercices à te proposer qui pourraient t’aider à apprivoiser les mots. 😉 (C’est ce que j’essaie de faire dans mon petit carnet de table de nuit)

L’événement marquant de ta journée

Dans un premier temps, prends le temps de passer ta journée en revue, et essaie de sélectionner un événement marquant. Si tu as eu une journée mouvementée, ça peut être compliqué de choisir. Mais si tu as eu une journée on ne peut plus classique, ça peut aussi être un challenge de trouver une anecdote à raconter !

Trouver quel événement de ta journée raconter, c’est pas toujours évident ! 😉

Dans les deux cas, c’est un excellent exercice. Tu vas t’entraîner à synthétiser dans un cas, et dans l’autre, tu vas apprendre à trouver un intérêt dans les petites choses du quotidien. (Deux aspects importants quand tu fais un carnet de voyage 😉 )

Et pour ce qui est de la mise en forme, laisse-toi aller, essaie de trouver des formulations qui te plaisent. Tourne en dérision une chose déplaisante qui t’es arrivée, au lieu de te plaindre. Raconte-le comme tu le raconterai à un ami, en essayant de le faire sourire peut être… Dans tous les cas, sans l’ennuyer ! Va a l’essentiel, sans faire l’impasse sur quelques tournures amusantes ou quelques traits d’esprit. 🙂 (Et vas-y mollo sur les détails inintéressants dont tout le monde se fout… 😉 )

Tu verras, c’est comme tout, ça s’apprend ! 😉 Même si au départ tes entrées te semblent indignes d’intérêt, persévère un peu. Bientôt tu seras plus à l’aise, et les phrases te viendront beaucoup plus naturellement.

Gratitude

Un autre exercice (assez connu maintenant en développement personnel), ce sont les gratitudes. Le principe est simple : chaque jour, tu vas inscrire dans ton carnet une chose pour laquelle tu es reconnaissant. Ça peut être quelqu’un qui t’a laissé passé au passage piéton avec un sourire, ou avoir reçu une prime exceptionnelle au boulot pour service rendu à la boîte. Avoir partagé un bon moment avec ta moitié ou un ami, ou ton charmant bambin (ou toi même, selon là où tu en es), qui ramène une bonne note de l’école… 😉

Le but de l’exercice, c’est d’arriver à voir le positif dans toute situation. Même quand tu as passé une journée complètement pourrie, essaie de trouver du positif dans tout ça. 🙂

Ça peut aussi être beaucoup plus général. (Comme être reconnaissant d’avoir un toit au dessus de la tête, ou à manger dans le frigo.) Dans tous les cas, c’est un excellent exercice à faire avant de se coucher. Ça te permet de rester sur une note positive. (Et de te réveiller du bon pied le lendemain, plutôt que de ruminer les tracas de la veille).

Calligraphie

Une amie m’a suggéré de parler de calligraphie sur ce blog. En effet, ce n’est pas totalement hors sujet… Alors j’ai décidé d’inclure un peu de calligraphie à cette routine du soir. (Histoire d’en apprendre un peu plus, avant de te raconter tout ça ! 😉 )

Jusqu’à présent, j’étais une adepte du site dafont, qui propose des centaines de polices d’écriture différentes. Je cherchais une police sympa qui collait avec mon thème, et je dessinais chaque lettre. C’est une technique relativement efficace, mais l’art de la calligraphie m’intriguait quand même pas mal.

Au delà de l’aspect esthétique de la chose (franchement, ils ne te font pas rêver les jolis titres et bannières que tu peux voir sur Instagram et autres Pinterest ??), il paraît que c’est hyper relaxant. Ni une, ni deux, j’ai acheté un porte plume, de l’encre, et je m’y suis mise. Et tous les soirs, j’écris le titre de ma page du jour en essayant d’appliquer ce que j’ai appris ! 🙂

Non seulement je m’entraîne à la calligraphie, mais en plus je travaille mes titres (sur le fond j’entends). Ce n’est pas toujours facile de trouver un titre accrocheur qui résume bien ce qui va suivre, tout en donnant envie de lire, sans être trop long…

Avec ces trois exercices quotidiens que tu peux faire le soir avant d’aller dormir, tu vas t’améliorer en dessin, en écrits, et tu vas aussi travailler ta composition de page. Après quelques semaines de ce traitement, je t’assure que tenir un carnet de voyage se fera tout naturellement ! 😉 (D’ailleurs, ton carnet de table de chevet ne serait-il pas un carnet de voyage de ton quotidien ? 😉 )

Sur ces belles paroles, je te souhaite une bonne soirée, et bon carnet ! 😉


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *