3 manières de détourner ton carnet de voyage

3 manières de détourner ton carnet de voyage

Salut à toi, carnettiste rebelle. Je te l’ai déjà dit (mais je te le redis), tu n’es pas obligé de partir à l’autre bout du monde pour faire un carnet de voyage. Si le concept te plait, n’attends pas, lance-toi ! 🙂 Et si tu es en panne d’idées, je t’en propose 3 pour commencer un carnet de voyage…à ta sauce.

Un carnet multi-voyages

On va commencer par un détournement plutôt soft. Peut être que tu en fais, des voyages, mais pas assez longs ou intenses pour remplir un carnet entier. Dans ce cas, si tu as quand même envie d’en garder une trace, pourquoi ne pas faire un carnet multi-voyages ?

Tu peux faire ce carnet sur une période (par exemple sur un an), et à chaque fois que tu fais un petit séjour quelque part, tu y consacres une page (ou un peu plus). Comme ça, tu gardes des souvenirs de tous tes voyages, même les plus petits, et tu as une vue de toute ton année dans ton carnet. 🙂

Fais de chaque déplacement un voyage

Ne te prends pas trop la tête sur le terme “voyage”. Même si tu pars un week-end chez un ami qui habite à 20 km, ça peut être l’occasion de remplir un peu plus ton carnet ! Pareil si tu pars en déplacement professionnel, ou assister à un repas de famille en Auvergne. Dès que tu passes un bon moment qui sort un peu de l’ordinaire, consacres-y une page ! 🙂

Ton journal illustré

Une autre façon de tenir un carnet de voyage, c’est de faire de ton quotidien un voyage ! (Que c’est profond…) Lyrisme à part, si tu as envie de tenir un carnet de voyage au quotidien, qu’est ce qui t’en empêche ? 🙂

Bon, j’avoue, cette idée n’est pas de moi, je l’ai piquée à Marie Spénale (je te mets sa vidéo sur le sujet ici). Elle montre ses journaux illustrés et ça m’a tellement donné envie que j’ai foncé acheter le mien ! Et comme j’aime bien partager les bons plans, je t’en parle aussi ! 🙂

J’ai choisi un carnet format A6 (comme Marie) pour pouvoir l’avoir toujours sur moi, avec un porte mine, un stylo, un feutre, et ma boîte d’aquarelle avec mon pinceau. C’est relativement restreint et ça me permet de dessiner partout où je vais. Mais si ça fait beaucoup pour toi à trimbaler au quotidien, je comprends tout à fait ! Tu peux te limiter à un carnet et un crayon ou un stylo ! Déjà avec ça tu peux avoir un rendu vraiment sympa !

Un entraînement au quotidien

L’idéal, c’est de l’avoir toujours sur toi et de l’utiliser au quotidien. Le but, c’est que ça devienne un réflexe. Ne te mets pas la pression non plus, il ne faut pas que ça devienne une contrainte. Si tu ne fais rien dedans pendant quelques jours, c’est pas grave. Mais prendre l’habitude d’avoir toujours un carnet sur toi, et le sortir à la moindre occasion pour gribouiller dedans, c’est un excellent entraînement au carnet de voyage ! 😉 Et au dessin aussi, d’ailleurs.

Sois indulgent avec toi-même, n’aie pas peur de rater

Ne prends pas ce carnet trop au sérieux, tu le fais pour toi, pas besoin qu’il soit parfait. C’est un endroit où tu peux tester des choses, faire des esquisses, n’importe quel dessin qui te passe par la tête, d’après modèle ou non… Je te l’ai déjà dit, le meilleur moyen de progresser, c’est en pratiquant ! Alors dégaine ton carnet et feu !

Ne te bride surtout pas parce que tu as peur de rater ton dessin ou ta mise en page, ce carnet est fait pour ça ! On s’en fout qu’il soit parfait, le but, c’est de t’entraîner, de progresser, et de t’amuser. 🙂 Alors ne réfléchis pas trop, lance-toi !

Un journal de ton quotidien

En plus de te faire progresser à la vitesse grand V, ton carnet te permettra de garder une trace de ton quotidien. Les bons comme les moins bons moments, un joli paysage, un verre en terrasse, un bon film au ciné, une sortie entre potes… Mais aussi pourquoi pas une série de portraits d’étrangers croqués (discrètement) dans les transports en commun, ou quelques pages de ta propre BD ?

Et puis tu vas aussi pouvoir suivre ta progression ! Quoi de plus satisfaisant que de feuilleter ton journal illustré et de voir tes progrès au fil des semaines ? 😉

Choisis tes armes

C’est l’occasion de tester plein de choses, des styles de dessin différents, des médiums différents… Et de voir ce qui te plaît le plus, ce avec quoi tu as envie de t’amuser en ce moment, ce qui est le plus pratique pour toi… Ou tout simplement découvrir de nouvelles techniques juste pour le plaisir ! 🙂

Et puis comme ça, quand tu feras ton prochain carnet de voyage, tu sauras exactement quoi emporter et quelles techniques utiliser.

Mon journal illustré à moi (On a dit que ça n’avais pas besoin d’être parfait !)

Un cadeau pour un proche

Un voyage émotionnel

Last but not least ! Et si, au lieu de raconter un voyage dans un pays lointain, tu racontais le voyage (amical ou amoureux) que tu as vécu avec quelqu’un ?

A chaque fois que tu vois cette personne, que vous passez un moment ensemble, tu peux marquer le coup dans ton carnet avec un petit mot, un dessin, une photo, un billet de cinéma ou n’importe quoi d’autre… Et quand tu auras rempli ton carnet de plein de jolis souvenirs avec cette personne, tu pourras lui offrir. Ça prend un peu de temps, mais comme cadeau d’anniversaire, ça claque ! Souvent, les gens sont plus touchés par un cadeau personnel, que tu auras pris du temps à faire, que par quelque chose de plus banal que tu auras acheté… (Bon, toute proportion gardée hein ! Tout dépend du cadeau… Et puis, rien ne t’empêche de combiner les deux… 😉 )

Un cadeau à transmettre

Une personne importante à qui tu peux offrir ce genre de carnet, c’est ton enfant. Bien sûr, il va falloir attendre un peu avant qu’il puisse l’apprécier à sa juste valeur… Mais quand il sera plus grand, ce sera encore plus cool que de regarder un simple album photo ! 🙂

Une naissance est un merveilleux moment pour commencer ce genre de projet ! (Et si tu n’as pas d’enfant et que ce n’est pas pour tout de suite, ça marche aussi avec les neveux, les cousins, les frères et sœurs… 😉 )

J’espère que ces idées t’auront inspiré, et qu’elles t’auront donné envie de commencer un carnet de voyage, même sans voyage… Si tu te lances dans l’aventure, dis-le moi en commentaire ! Et si tu as d’autres idées pour adapter ton carnet de voyage, n’hésite pas à les partager !

En attendant, bisous et chocolats, et bon “voyage” ! 😉


3 thoughts on “3 manières de détourner ton carnet de voyage”

  • Bonjour Laura,
    Effectivement les carnets ont le vent en poupe ces temps-ci d’ailleurs chez moi nouvelle année rime également avec nouveau carnet. Je suis tout à fait d’accord avec toi sur le fait que ce carnet ne doit pas être parfait. En fonction du temps que j’ai à lui consacrer j’ai des périodes sur mon carnet où j’ai des pages très jolies, des annotations régulières et d’autres ou c’est plus chaotique voir même des périodes complètement désertiques.
    De mon côté cela me permet de garder certains souvenirs et de mieux m’organiser au quotidien pour la création de mes jeux et animations! 😉
    Quel bonheur de s’y replonger quelques semaines plus tard!
    Emy
    https://lesanimaginables.com
    Les animaginables

    • Salut Emy,
      Ce dont tu parles ressemble beaucoup à un bullet journal ! 😉 J’en ai un moi aussi (en bonne accro à la papeterie et à l’organisation), et j’aime beaucoup m’en servir (et faire en sorte qu’il soit joli… 😉 )
      Bon carnettage ! (admettons que ce mot existe…) Et à bientôt !

  • Bonjour Laura,
    C’est une très belle idée que de transmettre un carnet à son enfant. J’avais entamé un journal avant que ma fille naisse, mais je ne l’ai pas continué. Je trouve toutefois intéressante l’idée de transmettre à son enfant l’histoire de sa création, son histoire avant qu’il naisse, et même pendant ses premières années de vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *