Fais ta propre palette d’aquarelle

Fais ta propre palette d’aquarelle

Salut à toi, aquarelliste intrépide! 🙂 Aujourd’hui, j’aimerais te parler d’une petite trouvaille bien sympathique… Tu as dû le remarquer si tu as fait un tour sur ce blog, j’adore l’aquarelle. Et j’ai envie de partager mon amour de cette technique avec toi. 😉

Aujourd’hui, je te propose de faire ta propre palette, avec les couleurs qui te plaisent, et qui te seront utiles. (Parce que, ne nous le cachons pas, il y a toujours un godet ou 2 dans les palettes toutes faites qui reste un peu inutilisés… )

Ma palette d’étude Winsor & Newton

J’ai commencé à tâtonner en aquarelle avec cette petite palette de chez Winsor & Newton, et franchement, elle fait le job.

Ma palette d’étude Winsor & Newton, que tu peux trouver ici

Elle comporte 12 demi-godets, avec des couleurs assez basiques, qui te permettent (par de savants mélanges 😉 ) d’arriver à un bon panel de teintes. Cependant, je dois t’avouer que quelques trucs me chiffonnaient un peu avec cette palette.

Les couleurs de la palette Winsor & Newton (pour te faire une idée 😉 )

Il manque du noir (que j’ai rajouté à partir d’un tube directement dans le couvercle, sur la zone de mélange). Le rendu n’est pas très pro, mais ca permet de rajouter pas mal de nuances, c’est aussi très, très, TRÈS pratique pour les ombres. (Même si elles sont rarement complètement noires, ça reste un indispensable pour moi, à ajouter aux mélanges).

Le rouge proposé tire sur le fushia, il faut impérativement le mélanger à du orange pour obtenir un joli vermeil. Comme c’est une des couleurs que j’utilise le plus, je ne trouve pas ça excessivement pratique. Certes, on peut argumenter que c’est une couleur primaire, m’enfin…

Il n’y a qu’un seul vert qui fasse vraiment végétal (le second proposé dans la palette est plus émeraude). Donc si tu as envie de représenter de la végétation quelle qu’elle soit, ça se complique un peu, il faut faire preuve d’ingéniosité. 😉

Tout ça pour dire qu’il me manquait quelques couleurs, indispensables selon moi, et j’ai trouvé une solution !

La palette à remplir soi-même

L’outil indispensable de ce pseudo-tuto-fais-ta-palette, c’est cette petite merveille :

Palette vide, que tu peux trouver ici

Rien de bien époustouflant, c’est simplement une palette vide. Mais c’est justement ça qui est génial : tu vas pouvoir la remplir ! 😀 (Oui, il en faut peu pour être heureux)

Elle est tout aussi compacte que les palettes d’étude Winsor & Newton (pour ne citer que celles-ci). Et elle est, je trouve, teeeeeellement plus fonctionnelle.

Points forts
  • Elle est en métal, donc plus solide que les palettes en plastique
  • On peut y mettre un rangée supplémentaire de demi-godets, donc 18 couleurs au lieu de 12 ! 😉
  • Elle a deux fois plus d’espace pour faire tes mélanges (non seulement le couvercle, mais un rabat supplémentaire !)
  • Tu remarqueras le petit plus : elle a un anneau repliable sur le dessous, qui te permet de la tenir sûrement à une main (et même à un doigt !) sans avoir peur de la faire tomber
Points faibles
  • Les espaces prévus pour les mélanges sont en métal (fatalement), et l’eau (et les pigments) n’accrochent pas du tout dessus… Ce n’est pas évident pour faire sa tambouille…
  • Je ne sais pas si on peut vraiment lister ça dans les points négatifs, mais pour donner l’illusion que je suis un tant soit peu critique, je vais essayer de t’en donner un deuxième : il est préférable de fixer les godets de la 3ème rangée (celle du milieu, si tu décides de la rajouter), pour éviter qu’ils ne se fassent la malle en cas de choc quand la palette est ouverte. (Entre nous, rien de dramatique, un point de pâte à fixe et ça repart !)
  • Allez, un dernier pour la route : si tu utilises exclusivement des demi godets vides de chez Amazon, ils seront un peu grands pour faire tes 3 rangées, il va falloir user de tes talents à Tetris. (Si tu récupères ceux d’une palette Winsor & Newton, en revanche, c’est parfait ! Et tu peux les réutiliser avec d’autres couleurs une fois qu’ils sont vides !)

En parlant de godets vides, tu en auras aussi besoin pour y mettre tes couleurs préférées si tu les achètes en tube. (Tu peux aussi trouver de l’aquarelle directement en godet)

Demi-godets vides, que tu peux trouver ici

Comment la remplir

La technique

Rien de bien compliqué de ce côté là. 🙂 Si tu achètes tes aquarelles directement en godet, il te suffit de les placer dans ta palette.

Si tu choisis d’acheter de la peinture en tube, c’est tout simple : remplis un godet vide avec la peinture, et laisse sécher ! 🙂 (Toute une nuit par exemple). Pour que la peinture soit bien répartie dans ton godet et qu’elle ne se rétracte pas trop en séchant, tu peux le remplir en 2 fois (en laissant sécher entre 2 “couches” de remplissage). Tu n’auras plus qu’à réactiver la peinture avec un peu d’eau pour peindre avec ! 🙂 (Comme avec des godets normaux en fait…)

Les couleurs

Bon, alors là, il m’est difficile de te faire une liste impartiale. Evidemment, ce choix est propre à chacun, je ne fais que te parler des couleurs qui m’ont tapé dans l’œil et qui m’ont donné envie de changer de palette. L’intérêt de cet article, c’est de t’amener à créer ta propre palette, donc fais-toi plaisir ! 😉

Avoir une bonne base

On ne va pas se mentir, l’aquarelle de bonne qualité coûte cher. C’est pourquoi je te donne une petite astuce en passant (relativement évidente, mais sait-on jamais): j’ai commencé par transvaser les demi godets de mon ancienne palette dans la nouvelle. D’une part, j’ai remarqué qu’ils étaient plus petits, ce qui me laisse la place d’insérer une 3ème lige de 6 demi godets au milieu sans problème, et d’autre part, ça me permet de commencer à utiliser ma nouvelle palette sans y passer une fortune d’un coup.

Je peux la remplir au fur et à mesure, et changer les couleurs à ma guise en fonction des mes envies et de mes besoins. (Bon, là je me projette dans un futur où j’ai tellement de couleurs qu’elles ne rentrent pas toutes dans ma palette, et où je pourrais choisir lesquelles j’emporte avec moi, selon mon humeur… Laisse moi rêver.)

Quelques couleurs que j’ai envie de tester…

Cette idée de palette personnalisée m’est venue grâce à Cindy Barillet, du blog Artiste animalier (elle en parle ici). Elle présente dans deux de ses articles une sélection de couleurs sympas à avoir pour construire sa propre palette. Parmi sa sélection, certaines en particulier ont retenu mon attention….

Le blanc buff titanium de chez Daniel Smith (PW61). Cette couleurs est décrite par Cindy comme parfaite pour le sable, les murs de certaines habitations… J’ai été conquise.

Rose Isaro, de chez Isaro du coup (PR122). Je trouve cette couleur superbe. Je n’ai pas d’autres arguments.

Gris de Payne, de chez Isaro également. Je t’en ai parlé dans mon article sur les ombres. Il est top pour… ben les ombres justement !

Bien sûr je vais étoffer ma liste, et remplir ma palette… Dis-moi en commentaire si ma propre sélection t’intéresserait, et j’en ferai peut être un article (ou une vidéo, qui sait ?) 😉 Et dis moi quelles couleurs tu choisirais pour ta palette !

En attendant, bonne création de palette, et bon dessin! 🙂

PS : les liens Amazon dans cet article sont des liens affiliés, c’est à dire que je touche une petite commission si tu achètes en passant par ces liens. Ca ne change rien pour toi (ce n’est pas plus cher), et ça me fait plaisir ! Ceci étant dit, bon shopping ! 😉


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *