6 Astuces aquarelle

6 Astuces aquarelle

Salut à toi, aquarelliste astucieux ! Aujourd’hui, je te propose 5 astuces que j’ai récupérées à droite, à gauche pour te faciliter la vie. (Ou du moins, ta pratique de l’aquarelle). Accroche toi à tes pinceaux, on y va !

Astuce 1 : Fais ta propre boîte d’aquarelle

Si tu t’intéresses à l’aquarelle, tu as forcément déjà vu passer ces palettes toutes faites avec souvent une douzaine de couleurs en demi-godets. Alors ces palettes sont très cool pour débuter, et elles sont déjà suffisantes pour faire une bonne quantité de mélanges intéressants. Cependant, il se peut que tu aies envie d’ajouter une teinte qui te manque, ou d’en enlever une qui ne te sert quasiment jamais. Hé bien figure toi que c’est possible !

Les godets individuels

Bien sûr, tu peux acheter tes godets (ou tes demi-godets) individuellement, et en remplir ta boîte comme tu l’entends. Tu peux récupérer une boîte que tu as déjà et remplacer certains godets par d’autres, qui te plaisent plus, ou correspondent plus à tes besoin et tes envies du moment. Il existe également des boîtes vides, de différentes tailles, que tu peux remplir comme tu le souhaites, de A à Z.

L’aquarelle en tube

Une autre technique pour constituer ta propre palette, c’est remplir toi-même tes godets avec de la peinture aquarelle en tube. La peinture va sécher dans ton godet et tu vas te retrouver avec quelque chose qui ressemble à ce que tu peux acheter tout fait. La peinture va se rétracter en séchant, donc si tu veux optimiser, il vaut mieux remplir ton godet en plusieurs fois. Si tu as du mal à utiliser la peinture en tube, ça peut être une solution. Tu peux remplir les godets que tu as finis, ou en acheter des vides prévus à cet effet.

Astuce 2 : Le pinceau à réservoir d’eau

Tu en as certainement déjà entendu parler, mais le pinceau à réservoir d’eau, c’est la vie ! Surtout si, comme moi, tu aimes bien te balader avec carnet et peinture pour être équipé en toutes circonstances. 😉 Il est pas cher (compte moins de 10€), pas encombrant, il vieillit bien (tu as même un bouchon pour le protéger dans ton sac)… Et surtout, il te permet de faire de l’aquarelle partout, sans avoir besoin de trimbaler de l’eau.

En plus, il est très facile d’utilisation, tu as juste à presser le réservoir pour faire sortir l’eau. Petit conseil : ne le presse pas trop fort au dessus de ta feuille ou pendant que tu peins, tu risques de te retrouver avec une flaque sur ton dessin. Fais-le plutôt avant de commencer à peindre, ton pinceau restera humide ensuite.

Astuce 3 : La chaussette brassard

Promis, ça a un rapport avec l’aquarelle. Tu as sans doute remarqué que quand tu peins, un chiffon est indispensable pour nettoyer ton pinceau entre deux couleurs ou absorber l’excédant d’eau. Alors tu peux prendre un morceau de tissus quelconque, ça fait très bien l’affaire (perso j’utilise des bouts de vieux T-shirts). Mais je te propose une petite astuce, comme ça, pour le plaisir… Prends une vieille chaussette orpheline, et donne-lui une seconde vie. Découpe-en le bout, pour en faire un tube, et BAM ! Tu te retrouves avec un brassard absorbant des plus pratiques. Enfile ta chaussette autour de ton poignet, et tu peux désormais essuyer ton pinceau sur le bras qui tient ton carnet, ou ta palette. Merveilleusement pratique, non ?

Astuce 4 : Réveille ta palette

J’ai appris qu’humidifier ton aquarelle avant de t’en servir, ça se faisait et c’était plus agréable à utiliser. Et effectivement, c’est assez génial. Plus besoin de frotter ton pinceau sur ta peinture pendant 5 min pour avoir quelques pigments qui daignent s’y accrocher.

Pour cela, rien de plus simple, fais couler une goutte d’eau sur les godets que tu comptes utiliser. (Comme ça tu humidifies ton pinceau à réservoir d’eau au passage, sans en foutre partout 😉 ). Les pigments vont se diluer dans l’eau, et quand tu plongeras ton pinceau dedans, tu auras une couleur plus intense plus rapidement et facilement.

Si tu veux te la péter un peu, tu peux carrément acheter un petit vaporisateur (en parfumerie par exemple) et mettre de l’eau dedans. Un petit *pshit* sur ta palette avant de commencer et hop ! C’est dans la boîte.

Astuce 5 : Le drawing gum

Connais-tu cet outil magique ? Pour te donner une idée, c’est liquide, bleu, et ça ne sent pas très bon. Mais c’est diablement efficace ! Et à quoi ça sert, me diras-tu ? Hé bien ça te permet de garder des zones vierges dans un tableau. Très pratique si tu veux laisser des zones blanches, sans peinture, mais que tu as toujours tendance à dépasser …

Le principe est simple. Avant de commencer à peindre ton dessin, détermine les zones que tu veux laisser blanches, et recouvre-les de drawing gum avec un pinceau classique. Petite astuce : recouvre ledit pinceau d’une couche de gras pour le protéger. (Savonne-le et essuie-le sans le rincer). Une fois que ton drawing gum a séché, tu peux peindre tranquillement et dépasser dessus à foison. Quand ton dessin est terminé, et que la peinture a séché, frotte le drawing gum (avec ton doigt ou une gomme) pour le retirer. Il va s’émietter, un peu comme une gomme, et révéler le papier en dessous, resté intact.

Si tu veux mon avis, le drawing gum est utile pour des surfaces assez importantes. Si c’est pour faire des tout petits motifs ou des points de lumière, je te conseille plutôt le Posca blanc. Ca va déposer une couche de gouache par dessus ton aquarelle et ce sera plus précis et facile à manier. Moins contraignant aussi.

Astuce 6 : Fais tes esquisses au crayon aquarellable

Peindre directement, sans esquisse, c’est pas évident. Mais malheureusement, le crayon à papier reste visible sous l’aquarelle. Et une fois que tu as peint par dessus, impossible de l’effacer ! Heureusement, il y a une solution : les crayons aquarellables ! Emporte-en quelques uns avec toi, et fais tes esquisses avec. Quand tu mettras en couleur avec l’aquarelle, le crayon va se diluer dedans et les traits disparaîtront. Ni vu, ni connu.

Tu peux aussi utiliser les crayons aquarellables pour ajouter des détails et des textures plus difficiles à obtenir au pinceau. Je te laisse tester et t’amuser un peu avec !

Si cet article t’a plu et que tu aimerais en avoir d’autres du même genre sur d’autres techniques, dis-le moi en commentaire. Et si tu as toi aussi des petits trucs à partager, ne te gêne surtout pas, je serais curieuse de connaître tes astuces ! 🙂

Allez bisous, à la prochaine, et bonne peinture !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *